vendredi 20 avril 2012

Des panneaux solaires flexibles et semi-transparents

A lire sur:  http://www.gizmodo.fr/2012/04/19/des-panneaux-solaires-flexibles-et-semi-transparents.html?utm_source=Newsletter+Gizmodo&utm_campaign=a80fbe6f60-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email


A quand des vitres teintées capables de produire de l’énergie ? Sûrement très bientôt si l’on en croit les avancées technologiques d’une startup allemande, Heliatek, fondée par Bosch, BASF et d’autres et ayant déjà réussi à lever la bagatelle de 28 millions d’euros.

Heliatek s’est inspiré d’un concept encore jeune dans le monde des écrans plats et des smartphones, l’OLED. Il en résulte des panneaux solaires à la fois flexibles, efficaces et qui peuvent être embarqués dans des feuilles semi-transparentes. Les chiffres indiquent un taux de conversion d’énergie jusqu’à 9,8%, alors, même si l’on est encore loin des 15% des cellules en silicone conventionnelles, comparé aux 4% des tentatives précédentes, le bond est énorme.
Toutefois, Heliatek devra encore résoudre plusieurs problèmes s’ils veulent imposer leur technologie : réduire les coûts de production, bien plus élevés que le standard actuel, et surtout augmenter le rendement. Pour ce faire, la société cherche des fonds tant auprès des scientifiques qu’auprès des entreprises du bâtiment pour intégrer la technologie dans les facades et même dans les vitres tintées. Heliatek espèce ainsi récupérer encore 60 millions d’euros.
[technologyreview]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire