dimanche 16 septembre 2012

Le commerce sur Internet : le remède anti-crise

A lire sur:  http://www.itrnews.com/articles/135156/commerce-internet-remede-anti-crise.html?key=862d53eea2c1d2fe

Malgré, ou peut-être plutôt grâce à la crise, les ventes en ligne ont poursuivi leur progression au second trimestre avec une augmentation de 21% sur un an. Sur le premier semestre, 21,8 milliards d'euros ont été dépensés en ligne, soit une hausse de 22% en un an. 

En 12 mois, le nombre de sites marchands a de nouveau progressé avec un bond de 23% cette fois-ci. Aujourd'hui, il y a donc plus de 109 800 boutiques en ligne. Ce qui veut dire qu'en un an, plus de 20 000 cybermarchands se sont lancés sur ce créneau. En 5 ans, leur nombre a même été multiplié par 5. "Il s'ouvre plus d'un nouveau site marchand toutes les demi-heures" signale d'ailleurs la FEVAD dans son rapport.

Plus d'achats, mais de paniers moins élevés
Le panier moyen, lui, a baissé de 4% et se situe désormais aux alentours des 89 euros. Une petite baisse compensée par la hausse du nombre de commandes. Le nombre de transaction a, en effet, augmenté de 28% au cours du premier semestre. Les cyberacheteurs achètent donc plus souvent, mais pour des montants moins importants.

1,3 million de nouveaux clients
La progression du nombre de nouveaux cyberacheteurs a toutefois légèrement ralenti par rapport au trimestre précédent, mais reste importante et confirme l’intérêt des Français pour l’achat sur internet. "On compte ainsi 1,3 million de cyberacheteurs supplémentaires en un an, souligne Marc Lolivier, Délégué Général de la Fevad. Au total, ce sont près de 8 internautes sur 10 (78,2%) qui ont déjà acheté en ligne. Près de 32 millions de cyberacheteurs auxquels s’ajoutent les acheteurs sur mobile et iPad, des supports à fort potentiel pour le e-commerce". Pour Bertrand Krug, Directeur du Département des Mesures d’Efficacité Online de Mediametrie//NetRatings, "les nouveaux acheteurs en ligne sont essentiellement les plus jeunes et les plus vieux". La plus forte progression va aux internautes âgés de 50 à 64 ans qui sont 11% de plus à acheter en ligne par rapport à l’année dernière. Suivis des 65 ans et plus : +8% et des 16-24 ans (+7%).



Des ventes en hausse dans tous les secteurs
Les ventes à destination du grand public (hors voyages-loisirs) ont progressé de 7% au cours de ce 1er semestre. Par secteur, il est à noter que les ventes d’habillement-mode sont en progression de 11%. Logique quand on sait que les prix des vêtements que les femmes achètent en ligne sont 25% moins chers que la moyenne du marché et ceux des hommes 15% inférieurs à la moyenne du marché. Même son de cloche pour les vêtements enfants moins chers de 6,5% environ.

Les ventes de produits high-tech et électroménager, elles, ont progressé de +7%, alors que le contexte n'est pourtant pas favorable.

Les ventes dans le secteur du tourisme, elles aussi, ont augmenté de +9%. De ce côté-là, Voyage-Sncf.com reste loin devant les autres avec plus de 7,1 millions de visiteurs uniques par mois. Voyage Privé, Opodo, Lastminute.com et Promovacances sont loin derrière avec, en moyenne chacun, 1,6 million de visiteurs uniques chaque mois.

En terme de fréquentation, Amazon reste le leader en France avec plus de 11,6 million de visiteurs uniques chaque mois, suivi par eBay (9,4 millions), Cdiscount (8,6 millions), Fnac (8,2 millions) et PriceMinister (7,5 millions).

Quant aux ventes sur mobile, elles ont poursuivi leur progression exponentielle avec un chiffre d’affaires trimestriel multiplié par 4. D'ailleurs dans le Top 5 des sites et applications mobiles les plus visités en France, on retrouve Amazon aux avants-postes (1,4 million de visiteurs unique), suivi de Groupon, Voyages-Sncf, eBay et Vente Privée.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire