dimanche 16 septembre 2012

La technologie 4G chinoise trouve sa place à l'international

A lire sur:  http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70963.htm

En Octobre 2010, lors de la conférence de l'union internationale des télécommunications (UIT) qui s'est tenu à Chongqing, la technologie TD-LTE-Advanced, version améliorée de la technologie TD-LTE (Time-Division Long-Term Evolution) développée en Chine et promue depuis 2008 par l'opérateur China Mobile, a été sélectionnée comme un des six standards internationaux pouvant être utilisés par le réseau de communication sans fil de quatrième génération 4G. Aujourd'hui, cette technologie 4G développée en Chine commence à se répandre à l'étranger.

Dix ans auparavant, l'académie chinoise des technologies de télécommunications (CATT), associée à Datang Telecom et Siemens AG développait la technologie de troisième génération (3G) chinoise TD SCDMA, dans le but, pour la Chine, de détenir sa propre technologie de télécommunication tout en concurrençant les autres technologies. Mais celle-ci n'a pu s'implanter ni se développer correctement sur le marché international de la 3G. Les multinationales et entreprises étrangères avaient une certaine réticence à investir dans cette technologie par manque d'études de marché, par le retard du développement de la technologie et lui préféraient les deux autres standards : la technologie Wideband Code Division Multiple Access (WCDMA), et la technologie Code-Division Multiple Access CDMA 2000. En Chine, la norme TD SCDMA a depuis été remplacée par la norme TD-LTE, version évoluée de cette dernière.

De nos jours, seuls 9 opérateurs à travers le monde ont entamé une utilisation commerciale de la technologie TD-LTE, technologie utilisée en Chine pour la communication sans fil de troisième génération, comptant ainsi près de 200 millions d'utilisateurs. Parmi eux, sont présents l'opérateur Mobility en Arabie Saoudite, SoftBank. Corp au Japon et SKY Brazil au Brésil. Le vice-directeur de l'opérateur téléphonique China Mobile, Li Zhengmao, a annoncé en juin que 36 réseaux dans le monde étaient à l'essai et que 16 autres opérateurs prévoyaient d'utiliser commercialement la technologie TD-LTE pour leur réseau de télécommunication, dans plus de 10 pays. Les années 2012 et 2013 devraient être décisives dans la globalisation de la technologie TD-LTE car la Chine prévoit de développer rapidement la technologie de quatrième génération TD-LTE-Advanced en se basant sur cette technologie et qu'un grand nombre d'opérateurs à travers le monde devront bientôt choisir une technologie de quatrième génération pour leur réseau parmi les 6 normes en vigueur.

Prenant en compte ses erreurs passées, la Chine, dans le cadre du 12ème plan quinquennal pour la science et la technologie, a mis d'importants moyens dans la recherche et la promotion de sa nouvelle technologie de quatrième génération TD-LTE-Advanced, disposant d'une technologie de base renforcée et d'investissements de fabricants de matériel et d'équipements tels que Datang et Huawei. Comme l'a annoncé Zhang Xiaoqiang, ministre député au conseil d'Etat pour la réforme et le développement à l'exposition Mobile Asia Expo qui s'est tenue à Shanghai entre le 20 et 22 juin 2012, le gouvernement chinois a mis en place un plan d'accélération du développement de la technologie sur 2 ans, prévoyant le renforcement de la recherche et du développement sur les puces, les terminaux et les instruments de test, ainsi que sur l'élargissement de la zone de test de la technologie. China Mobile, opérateur téléphonique principal de Chine, commence à offrir les services de cette technologie 4G dans les villes de Pékin, Nankin, Hangzhou, Shenzhen et Canton et prévoit de construire 20.000 stations émettrices dans 10 villes cette année.

Même si le développement de la technologie chinoise 4G TD-LTE-Advanced reste encore loin derrière la technologie européenne FDD-LTE qui a déjà été mise en usage commercial, cette technologie, en devenant l'un des six standards 4G en télécommunication, a su s'imposer à l'échelle internationale, et a permis sa reconnaissance dans l'industrie des télécommunications. De nombreuses multinationales telles qu'Ericsson, Nokia et Samsung se sont engagées dans l'industrie TD-LTE, souhaitant être plus présentes sur le marché chinois. De même, le 25 juillet 2012, China Mobile a annoncé la signature d'un protocole d'entente international (memorandum of understanding) avec l'opérateur américain Clearwire pour la mise en place d'un service itinérant avec la technologie TD-LTE entre la Chine et les Etats-Unis. Cet accord vise à créer un plan d'expansion internationale de la technologie TD-LTE, qui permettra de promouvoir la technologie de quatrième génération TD-LTE-Advanced en incitant d'autres membres à rejoindre cette initiative mondiale.

Sources : - http://www.chinadaily.com.cn/fr/eco/2010-10/22/content_11446655.htm
- http://redirectix.bulletins-electroniques.com/hvTHm
- http://baike.baidu.com/view/2923814.htm
- http://news.xinhuanet.com/english/china/2012-06/20/c_131666501.htm

Rédacteurs : Caroline Berland, caroline.berland@diplomatie.gouv.fr

Origine : BE Chine numéro 118 (14/09/2012) - Ambassade de France en Chine / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70963.htm

Aucun commentaire:

Publier un commentaire