mardi 29 mai 2012

ARM : 5-10% des smartphones embarqueront une puce Intel en 2015

warren east ARM
Warren East
Le concepteur ARM saura-t-il imposer son architecture pour prendre quelques parts de marché à Intel sur le secteur des ordinateurs portables ? Quoi qu'il en soit la société commence à faire quelques estimations sur la progression de son concurrent sur le marché des appareils mobiles.

Qualcomm, Samsung, Texas Instrument ou encore Apple, ARM multiplie les partenaires ayant adopté l'architecture ARM pour construire leurs processeurs pour smartphones et tablettes. La technologie est effectivement jugée plus performante que les processeurs Atom d'Intel car moins gourmande. La société détiendrait environ 90% du marché. Son principal concurrent, Intel, domine pour sa part le segment des ordinateurs (PC et Mac). Cependant dans la mesure où ce dernier tente sa chance sur le domaine de la mobilité, ARM souhaite s'inviter au sein des ordinateurs et des serveurs.

ottelini
Paul Ottelini
Dans un entretien recueilli en fin de semaine dernière par le Dow Jones, le PDG d'ARM Warren East estimait que d'ici 2014 ou 2015, les ordinateurs portables dotés d'une architecture ARM représenteraient entre 10 et 20 % du marché. Sur cette même période, M. East s'attend à ce qu'Intel contrôle entre 5 et 10% du marché des processeurs pour smartphones et/ou tablettes.

« Il sera difficile à Intel de s'imposer au-dessus des autres acteurs du marché », explique M. East, avant d'ajouter : « mais c'est un acteur très crédible ». Ces propos contredisent ceux du PDG d'Intel Paul Otellini, lequel envisage de gagner une part significative du marché avec sa nouvelle plateforme Medfield. M. Ottelini n'avait en revanche pas souhaité faire de projections précises.

Si l'on a souvent parlé du couple Wintel (Windows-Intel), la prochaine version du système d'exploitation de Microsoft sera désormais portée sur les architectures de type ARM. Certes, les développeurs d'applications tierces connaîtront plusieurs restrictions mais le PDG d'ARM estime que les principaux besoins des utilisateurs seront couverts. « Les gens veulent simplement un navigateur Internet, un client email, quelques applications d'Office et Adobe Photoshop ou quelque chose de similaire, pas plus », affirme-t-il . Il précise que les PC dotés d'un processeur de type ARM seront commercialisés moins chers que ceux sur X86. Pour sa part, Intel a promis que le prix de ses puces pour smartphones et tablettes serait aligné sur celui d'ARM.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire