samedi 9 juin 2012

Android : au summum de sa forme cette année !

A lire sur:  http://www.itrmobiles.com/articles/133108/android-summum-forme-annee.html?key=862d53eea2c1d2fe

Selon IDC, le marché de la téléphonie mobile devrait croître de 4% cette année. Soit la plus faible progression depuis 2009. Cela dit, 1,8 milliard de téléphones mobiles devraient tout de même être vendus en 2012. Et IDC table sur 2,3 milliards de ventes en 2016. Côté systèmes d'exploitation, une petite surprise nous attend.

La croissance relativement modeste du marché de la téléphonie mobile est due en partie à la baisse de 10% des ventes de mobiles basiques. "Beaucoup d'utilisateurs ne renouvèleront pas leurs téléphones mobiles en raison des conditions économiques" souligne IDC. Le problème c'est que ces mobiles standards représentent encore plus de 61% du marché.

Heureusement, les ventes de smartphones devraient grimper de 38,8% à 686 millions d'unités. Des smartphones aujourd'hui moins chers qu'auparavant (car largement subventionnés par les opérateurs) et profitant d'une offre beaucoup plus large. Trois types d'appareils sortiront toutefois du lot : les modèles Android, l'iPhone et les Windows Phone. Android devrait d'ailleurs maintenir cette année son leadership et rester l'OS numéro 1 sur smartphone, et ce, alors que BlackBerry et Windows tenteront de se renouveler avec l'arrivée de BlackBerry OS 10 et de Windows 8.



IDC reste persuadé qu'Android sera l'OS leader sur smartphone au cours des 5 prochaines années. Mais c'est en 2012 que sa part de marché devrait être la plus forte (61%), boostée par les bonnes ventes de smartphones Samsung. Apple et son iPhone 4S devrait s'octroyer 20,5% de parts de marché avant de lever un peu le pied. Quant à Windows Phone 7 bien qu'il ne soit installé aujourd'hui que sur 5,2% des smartphones vendus, c'est lui qui devrait afficher la plus forte hausse au cours des 5 prochaines années avec un croissance annuelle moyenne de 46,2% pour atteindre les 19,2% de parts de marché en 2016 et passer ainsi devant l'iPhone.

Pour BlackBerry, la situation devrait rester compliquée et sa part de marché ne pas décoller au-delà des 6%. 


Publié le jeudi 7 juin 2012

Aucun commentaire:

Publier un commentaire