lundi 15 avril 2013

Sans analyse, les données ne servent à rien

A lire sur:  http://www.itchannel.info/articles/140014/analyse-donnees-servent-rien.html

Mercredi 10 Avril 2013
Si l'univers numérique est en croissance continue, seul 1% des données est aujourd'hui analysé et 62% des entreprises se demandent encore comment tirer profit des informations dont elles disposent. Sans analyse efficace, les données ne sont rien. 

Une table ronde organsée fin mars par Information Builders avec des représentants d'EMC France et d'Inbox a permis d'en savoir un peu plus sur la transformation de la Business Analytics sous l'impulsion de nouvelles technologies et de nouveaux usages, notamment le Big Data, le Cloud, les réseaux sociaux, l'analyse prédictive et la mobilité.

Concernant le Big Data, "penser que cela va apporter une solution aux problèmes de l'entreprise est une erreur" indique Nicolas Kaddeche d'Inbox. Il est impératif de partir des besoins métier pour lesquels l’analyse des données est un enjeu majeur. Par exemple, une bonne analyse de l’information permet d’améliorer le taux de transformation d’un site e-commerce. Cela permet aussi de mieux cibler les besoins des clients et de ne pas suggérer une solution ou un produit inadapté. L’objectif étant d’aider et de sécuriser la prise de décision grâce à une analyse plus fine des données. Le Big data est notamment un atout pour l’analyse prédictive qui fonctionne de manière optimisée avec un volume de données exploitables plus important.

Pour Sébastien Verger d'EMC, le Cloud est d'ailleurs intimement lié au Big Data. "Ils profitent mutuellement l'un de l'autre et s'alimentent" souligne-t-il, en ajouant que le cloud est un moyen de fournir des services de gestion de l'information.

Les réseaux sociaux, eux, permettent d'accéder à des informations non disponibles depuis les systèmes traditionnels et de capter des données non structurées. Des données qui sont encore plus importantes quand elles sont croisées avec des éléments maîtrisés, comme ceux issus des CRM et des ERP. Les réseaux sociaux permettent donc de personnaliser au mieux la relation client et de faciliter son processus d'achat. Les intervenants de cette table ronde ont par ailleurs rappelé que parmi les nombreux changements induits par les réseaux sociaux, le service client est un des plus touchés. Selon Inbox, "Twitter et Facebook sont devenus des outils de SAV qui ont radicalement changé la donne du service client, car les avis des consommateurs peuvent aider à orienter les décisions et les actions commerciales ou marketing". Ces données permettent désormais de mettre en place des algorithmes prédictifs plus fins et d'anticiper les choses. Quant à la mobilité, elle a aussi un impact à la fois sur la production de données (grâce aux capteurs intégrés aux termiaux mobioles) et sur leur consommation.

Au final, cette table-ronde a permis de montrer comment la réduction du temps de capture de l’information rend la prise de décision plus rapide à condition d’accéder à des informations de qualité et correctement intégrées aux données classiques de l’entreprise.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire