vendredi 26 avril 2013

Le LiFi commence à être disponible en France

A lire sur:  http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-le-lifi-commence-a-etre-disponible-en-france-25968.html

Le LiFi commence à être disponible en France
Edition du 23/04/2013 - par Bertrand LEMAIRE

L'usage de l'éclairage LED pour transmettre des données est une technologie avec beaucoup de limitations. Mais ses avantages ne sont pas négligeables.
La société Epsolia s'était spécialisée dans l'optimisation de l'éclairage dans les entreprises, notamment le commerce et l'industrie. Après une étude de coût total d'éclairage, elle préconisait ou non une migration d'un éclairage classique vers un éclairage LED.
Cette société s'intéresse désormais au déploiement de réseaux informatiques. Les LED permettent en effet de diffuser de l'information via la technologie du LiFi. Comme le WiFi, le LiFi est une manière de transmettre des données sans fil via des radiations électro-magnétiques.
La norme applicable est la IEEE 802.15 (Ethernet repose sur IEEE 802.3 et le WiFi sur IEEE 802.11). Cette norme permet des transmissions jusqu'à 1 Gbit/s via des modulations de l'éclairage LED. Contrairement au WiFi, le LiFi opère avec des ondes du spectre visible et non pas du spectre radio. Les électro-sensibles n'y trouveront donc rien à redire. De même, le LiFi ne perturbe pas les appareils sensibles, comme en milieu hospitalier. Enfin, comme le CPL ou le WiFi, le LiFi ne nécessite pas de câbler les locaux ou de déployer une lourde infrastructure, ce qui peut être apprécié en termes de coût en cas de rénovation de bâtiments anciens. Le LiFi profite de l'infrastructure d'éclairage comme le CPL profite du réseau électrique.

Des usages limités

Opérant dans le spectre visible, le LiFi est bloqué par tout corps opaque, à commencer par des murs ou bien un simple meuble ou un humain. Surtout, le LiFi est mono-directionnel. Un réseau seulement LiFi n'est donc pas un réseau IP classique et ne permet pas une connexion Internet. Il est cependant possible de coupler du LiFi pour le flux descendant en haut débit et du CPL basse fréquence moyen-débit pour le flux remontant. Le débit asymétrique n'est pas un problème en lui-même : c'est le cas classique des connexions ADSL.
Les usages du LiFi sont, du coup, limités mais appropriés à des projets particuliers. « Nous travaillons sur des projets spécifiques à partir de problématiques de clients » confie ainsi Benjamin Bitan, directeur commercial d'Epsolia.
Le LiFi peut ainsi, à moindre coût, permettre une diffusion pure de signal quand aucune remontée n'est nécessaire. Ce signal peut servir à une géolocalisation à l'intérieur d'un bâtiment ou, via une diffusion de type broadcast, à pousser des contenus sur une tablette lors d'une visite de musée.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire