mardi 23 avril 2013

Samsung teste le contrôle d'une tablette par la pensée

A lire sur:  http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-samsung-teste-le-controle-d-une-tablette-par-la-pensee-53334.html

Crédit Photo: D.R Crédit Photo: D.R
Le cerveau est décidément un champ de recherche pour les domaines de l'IT. Samsung travaille sur le contrôle d'une tablette depuis une activité cérébrale pour les personnes handicapées.
Et si après le tactile, la prochaine interface des terminaux mobiles devenait mentale. Samsung essaie de se préparer cette éventualité en participant à des travaux de recherche avec l'université du Texas à Dallas. Une démonstration a été faite par Roozbeh Jafari, professeur de génie électrique qui a travaillé avec les ingénieurs de Samsung  pour lancer des applications, sélectionner un contact ou une chanson à partir d'une pensée sur une Galaxy Note 10.1. Pour ce faire, un cobaye a été équipé d'un casque comprenant des électrodes et l'activité cérébrale est gérée par une interface spécifique.

Cette recherche a pour première vocation d'aider les personnes handicapées à trouver une voie pour utiliser des terminaux mobiles comme les tablettes. Les chercheurs ont utilisé des activités cérébrales bien connues réceptives à la répétition d'un visuel clignotant. Les scientifiques ont constaté que les personnes pouvaient lancer une application et effectuer une sélection ce en se concentrant sur une icône qui clignotait à une fréquence particulière. Ces travaux pourraient s'étendre à tous les utilisateurs. Insoo Kim, chercheur principal de Samsung souligne, « il y a plusieurs années, un petit clavier était la seule modalité d'entrée pour contrôler le téléphone, mais aujourd'hui, l'utilisateur peut utiliser la voix, le toucher, le geste et le mouvement de l'oeil pour contrôler et interagir avec les appareils mobiles ».

Il reste néanmoins quelques obstacles à lever pour pousser le contrôle mental. Le premier est non des moindres, l'obligation de porter un bonnet rempli d'électrodes. Le second est que l'interface homme machine en est à ses balbutiements et le temps de traitement est relativement lent. Les activités cérébrales sont de plus en plus sources de recherche scientifique. La dernière en date porte sur la pensée comme mode d'authentification.  

Article de Jacques Cheminat

Aucun commentaire:

Publier un commentaire