lundi 12 mars 2012

Les entreprises high-tech qui cartonnent

par








Le bon côté du marchéLe bon côté du marché2011 fut une année difficile pour le monde des semi-conducteurs. Le tsunami japonais a plombé le marché des LCD et paralysé l’écosystème high-tech (cf. « Les répercussions du séisme japonais sur la high-tech »). Il y a ensuite eu les inondations thaïlandaises qui ont mis les disques durs à genoux. Pour couronner le tout, les problèmes macro-économiques ont tiré la confiance des ménages vers le bas, réduisant la demande en ordinateur personnel.
Au milieu de cette austérité générale, des perles rares arrivent tout de même à se glisser au-dessus du lot pour publier des résultats records et tirer parti de marchés émergents au potentiel encore sous-exploité. Ces entreprises prennent des risques, investissent dans l’avenir et malgré les conditions difficiles de l’an dernier, elles sont arrivées à tirer leur épingle du jeu, à créer des phénomènes de mode et bouleverser toute une industrie.
Cet article est un tour d’horizon de quelques un de ces vainqueurs. Nous dressons le portrait de dix compagnies représentatives du monde de l’électronique grand public aux résultats exceptionnels. Il ne s'agit pas de parler de tous les acteurs importants, mais d'essayer de privilégier les firmes qui continuent d’avoir de très belles performances grâce à la vente de produits ou technologies animant les évolutions du marché de l’électronique et l’informatique. C'est ce qui explique l'absence de Google. Il a eu des résultats assez bons (bénéfices annuels en augmentation de 14,5 % et chiffre d'affaires en hausse de 29 %), mais 96,4 % de ses revenues proviennent de la publicité, contrairement aux compagnies de ce classement qui vivent directement de la vente de technologies ou produits.

Il est temps de prendre la morosité générale à contre-pied pour montrer que l’industrie ne souffre pas, elle vie une transformation. Le but n’est pas d’édulcorer la réalité, mais de montrer qu’il y a des raisons d’être optimistes et que la crise de la dette ou les problèmes français, grecs, iraniens ou américains ne sont pas la fin du monde. Les ménages continuent de dépenser, les compagnies continuent d’innover et de nombreux acteurs continuent d’en profiter.
Nous avons regroupé la liste des sociétés en trois grandes catégories. Il y a tout d’abord les fabricants qui se distinguent par la vente de produits mobiles (Samsung, HTC, Archos, et Apple), les entreprises qui se démarque grâce aux ventes de SoC (ARM, NVIDIA et Qualcomm) et enfin les enseignes qui excellent malgré une baisse de la demande en PC (Intel, Seagate et Western Digital). Pour chaque marque, nous avons tenté de présenter les grandes lignes de leurs résultats financiers, mais aussi peindre leurs identités, leurs défis, leurs victoires et les leçons qu’elles nous enseignent sur un marché toujours plus complexe et passionnant. Au cours de ce papier, les entreprises se démarqueront par les risques qu’elles ont pris, leur volonté de se reconvertir et leur capacité à s’adapter, surprendre et se relever pour continuer d’impressionner et nous toucher, nous, consommateur, spectateur et parfois acteur de ce duel de titans.

http://www.presence-pc.com/tests/Apple-HTC-Samsung-Intel-Qualcomm-23447/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire