jeudi 14 février 2013

La Business Intelligence, grande tendance du secteur aérien d’ici 2015

A lire sur:  http://www.ictjournal.ch/fr-CH/News/2013/02/14/La-Business-Intelligence-grande-tendance-du-secteur-aerien-dici-2015.aspx

 14.02.2013 17:45  (Hélène Lelièvre)
Etude SITA
secteur aérien (Source: Fotolia)
80% des acteurs du secteur aérien investiront dans la business intelligence d’ici 2015. C’est ce qui ressort d’une étude du fournisseur spécialisé dans les solutions IT pour le secteur aérien SITA sur les tendances du secteur aérien d’ici 2015.
Alors que le transport aérien devrait continuer à voir le nombre de passagers augmenter pour atteindre quelques 3,6 milliards en 2016, le fournisseur spécialisé dans les solutions IT pour le secteur aérien SITA s’est interrogé sur les grandes tendances du secteur d’ici 2015. Selon lui, à cet horizon, notre manière de voyager changera considérablement en raison notamment des innovations dans l’IT. Il a identifié quatre tendances majeures. En premier lieu, la façon dont les passagers achètent leurs voyages va être modifiée : en 2015, le web et le mobile seront les deux premiers canaux de vente et les passagers seront en demande d’une expérience d’achat personnalisée. Ensuite les passagers auront plus le contrôle sur leurs voyages. 80% des compagnies aériennes proposeront l’enregistrement mobile contre la moitié aujourd’hui. Le NFC permettra aux passagers d’accéder plus rapidement au vol ou aux salons de tourisme haut de gamme. Troisièmement, les services clientèles deviendront plus mobiles et plus sociaux.

La business intelligence au cœur de la fidélisation des clients

Enfin, le recours à une meilleure business intelligence permettra d’améliorer l’expérience des passagers. Les acteurs du transport aérien ont déjà bien compris l’intérêt de l’utilisation de la business intelligence. En effet, d’ici 2015, 80% des aéroports et des compagnies aériennes investiront dans la business intelligence. La plupart d’entre eux se concentrera sur l’amélioration du service et la satisfaction des clients, le plus souvent par le biais de services personnalisés. Mais ils devront le plus souvent faire face au problème de l’incompatibilité des données et au manque de volonté de partager des données à des tiers de la part de 44% des aéroports. Si c’est l’un des plus gros défis auxquelles les acteurs du secteur aérien devront faire face, la donne devrait tout de même changer puisqu’à la fin 2015, 80% des aéroports partageront leurs données avec les compagnies aériennes et 53%  des compagnies partageront leurs données avec les aéroports. Dans l’utilisation de la business intelligence, SITA prend l‘exemple de la compagnie aérienne européenne Vueling qui effectue des recherches sur ses clients via les réseaux sociaux dans le but de mieux les comprendre. Elle intègre ensuite ces données dans ses programmes de BI pour renforcer encore la fidélisation de ses clients.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire