mardi 28 février 2012

L’industrie du mobile dévoile ses cartes à Barcelone

Le 27 février 2012 (11:46) - par Cyrille Chausson

C’est aujourd’hui que s’ouvre l’édition 2012 du Mobile World Congress de Barcelone. Un événement désormais clé dans le monde de l’IT qui doit rassembler ce que l’éco-système mobile compte de mieux. Quelques tendances : la consumérisation et le BYOD, les réseaux mobiles de 4e génération et l’avancée des constructeurs pour la conquête de ce juteux marché.
L’industrie du mobile dévoile ses cartes à Barcelone
Cette semaine, la mobilité revêtira son costume trois-pièces à l’occasion du Mobile World Congress (MWC) qui s’ouvre ce jour à Barcelone. Un événement qui, avec l’avénement des technologies mobiles, des tablettes aux smartphones, en passant par les applications mobiles et le phénomène ByOD (Bring Your Own Device), révèle l’omniprésence de la sphère mobile dans le monde IT global. Quitte donc à occulter le PC.

Il faut dire que cette édition 2012 du MWC s’ouvre alors que le marché mondial de la mobilité progresse tambour battant. Au quatrième trimestre 2011, il s’est écoulé 149 millions de téléphones portables dans le monde, nous indique Gartner, en hausse de 47,3% en un an. En 2011, ce sont quelque 1,8 milliard de terminaux mobiles qui se sont écoulés, en hausse de 11,1% par rapport à 2010. Pour 2012, le cabinet s’attend à une croissance de 7% du marché. En retrait donc.

A Barcelone, l’heure est à la démonstration de force. Même si le n°3 du marché, Apple (5% de parts de marché en 2011), n’a pas fait le déplacement. Cette édition 2012 devrait être ainsi marquée par une avalanche d’annonces. A commencer par Nokia. Le constructeur finlandais, en phase de restructuration de ses usines de production, a dégainé lors de ce premier jour, un nouveau modèle Lumia, la marque qui estampille les Windows Phone du groupe. Un terminal entrée de gamme qui vient rejoindre les 710 et 800  annoncés en octobre 2011. Ce terminal, moins cher, pourrait bien servir de rampe de lancement à l’OS mobile de Microsoft sur le marché de la mobilité. Promis à un bel avenir par les analystes, Windows Phone n’occupe au 4e trimestre 2011 que le 6e rang des OS mobiles avec 2,7 millions d’unités écoulées sur la période (1,9% de parts de marché).

Autre tendance à suivre, la ruée des constructeurs vers 4G (LTE - Long Term Evolution), la technologie dite de 4e génération qui promet une hausse radicale des débits de l’Internet mobile. Une façon de répondre à la demande en matière de trafic mobile et de consommation de la vidéo en ligne, comme l’indique Cisco dans sa dernière étude Cisco Visual Networking Index. Le trafic mobile devrait être multiplié par 18 d'ici 2016, nous indique l’équipementier réseau. ZTE, Samsung, LG et HTC ont profité de cette grand messe de la mobilité pour dégainer alors leurs terminaux afin d’être les premiers sur ce segment. Quitte à réaliser leurs annonces une journée avant l’ouverture officielle du salon. C’est dire l’enjeu.

Logiquement, le phénomène du BYOD (Bring your own device), point d’orgue de la consumérisation du IT, devrait également joncher les allées du MWC 2012. Sécurisation des terminaux personnels en environnement professionnel, gestion et administration de flottes, gestion des applications... la consumérisation devrait jouer un rôle clé chez les éditeurs et fournisseurs de services. C’est notamment le cas d’Atos, qui dévoilera sa solution MyMarket, une plate-forme censée faciliter la gestion et la distribution d’applications mobiles en entreprise, en proposant un catalogue d’apps référencées et validées selon les profils de chaque utilisateur. Mozilla, de son côté, y dévoile un prototype de Marketplace, un magasin d’applications mobiles et desktop universel.

Quelque 60 000 visiteurs sont attendus au Mobile World Congress 2012.

http://www.lemagit.fr/article/mobiles/10544/1/l-industrie-mobile-devoile-ses-cartes-barcelone/?utm_source=essentielIT&utm_medium=email&utm_content=new&utm_campaign=20120228&xtor=ES-6

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire