mardi 28 février 2012

FORMATION Le eLearning devient mobile



Moins intimidant qu'une souris et un clavier, l'écran tactile du smartphone s'annonce comme le support idéal pour diffuser les contenus de formation. Et délivrer des ressources multimédia afin d'aider les salariés à être plus performants en situation de travail.
2012 sera l’année du Mobile Learning, selon Michel Diaz, directeur associé de Féfaur, un cabinet d'études et de conseil en eLearning indépendant. « L’utilisation des smartphones et des tablettes numériques en tant que supports pédagogiques est attendue comme une des grandes tendances de l’année », annonce le consultant. Principale raison : bon nombre de salariés sont plus à l’aise avec l’écran tactile de leur mobile qu’avec une souris et un clavier. En outre, à la différence d’un PC, un smartphone s’emporte partout. Dès lors, accéder à des bases de connaissances ou à des ressources pédagogiques depuis son domicile ou en déplacement va devenir une pratique courante. « Dans le monde de l’industrie et des services, des réflexions sont menées afin de délivrer aux salariés des contenus sur ces nouveaux outils », indique le dirigeant qui conseille et accompagne les grandes entreprises et organisations européennes dans leur stratégie et leur gouvernance en eLearning.Format plus court. Prometteur, le développement des contenus sur mobile se heurte à certaines difficultés techniques. « Il faut définir une nouvelle norme et des processus de réalisation des contenus », souligne Michel Diaz qui pointe du doigt une autre difficulté : l’essentiel des contenus de eLearning ayant été développé sous Flash, le patrimoine existant n’est pas reconnu par les terminaux mobiles. Ce qui nécessite de le faire migrer vers HTML5. Ou tout simplement de développer de nouveaux contenus. L’occasion de faire des modules d’apprentissage plus courts (3 à 5 minutes) sachant que les formats actuels (15 minutes environ) sont jugés trop longs pour être aisément consultables sur un smartphone. L’explosion annoncée du Mobile Learning ira de pair avec une meilleure prise en compte du ''Learning by Doing'' (apprendre en faisant) et des apprentissages sociaux dans les entreprises. Il s’agit de délivrer des réponses en ''juste-à-temps'' aux salariés en situation de travail. Par exemple, avant de rencontrer leur prospect ou leur client, les responsables commerciaux ou les animateurs de réseau pourront consulter des ressources multimédias à partir de leur smartphone afin d'adopter le bon comportement ou le discours adéquat.
© Eliane Kan
Photo 1 : Michel Diaz, directeur associé de Féfaur, un cabinet d'études et de conseil en eLearning indépendant. © D.R.



« Le Fil Presse de l’innovation » est une publication d’innov24.
innov24 est un service édité par Agence TCA (TechnoChroniqueurs Associés),
agence de presse indépendante agréée par la CPPAP (Commission paritaire des publications
et agences de presse), membre de la FFAP (Fédération française des agences de presse).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire