jeudi 20 février 2014

Roaming en Europe : les opérateurs multiplient les annonces, on fait le point

A lire sur: http://www.pcinpact.com/news/85488-roaming-en-europe-operateurs-multiplient-annonces-on-fait-point.htm

En tout cas, cela va dans le bon sens

[MàJ] Free Mobile intègre désormais le roaming depuis les Pays-Bas

publié le 11/02/2014 à 09:27 - 176 
Après la 4G qui est désormais proposée sur les forfaits « Low cost » (voir notre analyse), les opérateurs de téléphonie mobile se livrent désormais une bataille sur le terrain du roaming et de sescoûts parfois exorbitants. Alors que Free Mobile avance par petites touches, Bouygues Telecom vient de frapper fort en l'incluant dans ses forfaits depuis l'Europe et les DOM. De notre côté, nous avons décidé de faire le point sur cette tendance afin de voir si le client y trouvait réellement un intérêt au final.
Roaming dossier

Le petit monde de la téléphonie mobile est en pleine évolution ces dernières années. Depuis que Free a officiellement obtenu la quatrième licence 3G en janvier 2010, les choses ont régulièrement évolué, et ce, avant même que le nouvel arrivant ne présente ses offres en janvier 2012. Cela a commencé par les tarifs qui ont rapidement fondu comme neige au soleil, avant de se déplacer sur d'autres secteurs comme l'intégration des pays étrangers dans les appels illimités, la mise en place de facilités de paiement pour les smartphones, etc.

De la 4G à l'itinérance, la guerre dans la téléphonie mobile touche tous les secteurs

Plus récemment, le lancement de la 4G de Free Mobile a été un déclencheur qui a plus ou moins directement obligé ses concurrents à répondre et à l'inclure dans leurs forfaits « Low cost ». Une précipitation qui n'était pas toujours prévue, notamment chez Orange / Sosh.

Quoi qu'il en soit, la bataille se dirige maintenant vers le prix des communications depuis l'étranger (roaming). Comme pour la 4G qui a coûté des centaines de millions d'euros d'investissement, le roaming touche directement le porte-monnaie des opérateurs. Selon nos confrères de Les Echos qui s'appuient sur une étude d'Oddo Securities, les marges dans ce domaine seraient très élevées, autour des 60 %, et l'itinérance représenterait entre 5 et 12 % des revenus de ces sociétés.

Pour rappel, nous nous étions récemment penchés sur la question et nous avions justement comparé les coûts du roaming dans le monde, pays par pays, avec quelques surprises à la clé. Les appels pouvaient ainsi grimper jusqu'à 2,90 € par minute, contre 13,31 € par Mo pour la data, soit plus de 13 300 € par Go, excusez du peu !

Orange Roaming 
Chez Orange, le Mo de data peut monter jusqu'à 13,31 €. En Europe, cela reste plus raisonnable : 0,54 € / Mo 

La Commission Européenne veut supprimer les frais l'itinérance sur les appels

Mi-septembre, la Commission Européenne et sa vice-présidente Neelie Kroes, annonçaient leur souhait de « mettre fin aux frais d'itinérance », tout en établissant un constat peu glorieux mais assez réaliste de la situation actuelle : « bien que l'Union européenne (UE) œuvre depuis 26 ans à harmoniser le secteur européen des télécommunications, celui-ci reste fragmenté et aligné sur les frontières des marchés nationaux ».

Pour corriger cela, plusieurs propositions ont été faites, mais elles devront d'abord être approuvées par le Parlement européen avant d'être appliquées : « à partir de juillet 2014, vous n'auriez plus à payer de frais supplémentaires lorsque vous recevez un appel sur votre portable alors que vous vous trouvez dans un autre pays de l'UE ». De plus, « pour les appels internationaux dans l'UE, les tarifs ne pourraient excéder le prix des appels nationaux longue distance ; ils seraient plafonnés à 0,19 € la minute (hors TVA) ».

La fin du roaming en Europe tant espérée par Neelie Kroes ne concerna donc dans un premier temps que les appels reçus et pas ceux émis, les SMS ainsi que l'accès à internet via les réseaux mobiles. Cela dépendra du bon vouloir des opérateurs, qui sont justement en train de faire bouger les choses et de tenter de se différencier par des annonces plus ou moins intéressantes.

Free Mobile inclut le roaming depuis le Portugal, Virgin Mobile propose 1 Go en Europe

En effet, depuis quelques mois, ce sujet revient régulièrement sur la table, mais via de petites touches seulement. Le premier changement d'envergure du côté du roaming est, cette fois encore, à mettre au crédit de Free Mobile qui était le premier permettre à ses clients de profiter de leur forfait au Portugal exactement comme en France. Ce service s'accompagne néanmoins de plusieurs conditions d'utilisations : 35 jours maximum par an et être client du forfait Free à 15,99 € / 19,99 € depuis au moins 60 jours. Les clients à 0 € / 2 € ne sont pas concernés par cette offre.

Avec le renfort de Richard Branson en personne, Virgin Mobile passait à son tour à l'attaque dès le mois de septembre et dévoilait Telib. Une offre liée comprenant un smartphone d'entrée de gamme et un forfait indissociable l'un de l'autre permettant de profiter de 10 Go de « Fair use » dans l'Hexagone et de 1 Go de data lors de vos déplacements en Europe :

  Telib Virgin Mobile

Par la suite, Virgin Mobile a également dévoilé des forfaits avec 1 Go de data en Europe : les « VIP Internet très haut débit ». Ces derniers sont disponibles avec ou sans engagement et ne sont pas liés à un mobile en particulier. Ils permettront également de  profiter de la 4G en France, mais uniquement à partir du printemps et sur demande. Un premier pas vers la démocratisation de ce service, du moins sur les forfaits haut de gamme à partir de 19,99 € par mois.

Pour rappel, ce genre de solutions n'est pas totalement nouveau puisque, début 2012, Orange proposait déjà un pack data avec ses forfaits Origami Jet, mais pour des prix bien différents. En effet, l'Origami Jet International était à partir de 156 € par mois avec 1h d'appels et 100 Mo de data depuis l'Europe, les USA et le Canada. Depuis, la situation n'a pas vraiment évolué, ou trop peu compte tenu des annonces de ces dernières semaines. En effet, l'actuel Origami Jet Grand Voyageur (à partir de 159,99 € par mois) ne propose que 5h d'appels, des SMS illimités et 200 Mo de data depuis l'Europe, les USA et le Canada. 

Un opérateur s'est également spécialisé dans les offres de roaming : Transatel. Il propose des forfaits utilisables partout en Europe vers la France et l'Europe, à partir de 4,90 € par mois pour 1h d'appel seulement. Des tarifs relativement chers puisque, pour 24,90 € par mois, vous n'avez droit qu'à 1h d'appels, 100 SMS, 400 Mo de data en France et 100 Mo en Europe. L'arrivée en masse des opérateurs sur ce segment devrait donc permettre de faire baisser les prix, ou alors impacter directement le chiffre d'affaires de telles sociétés.

Transatel

Free Mobile ajoute des destinations au compte-gouttes...

Mais finalement, les choses se sont précipitées ces derniers jours. En effet, Free Mobile indiquait il y a peu que les appels, les SMS et les MMS depuis les Antilles et la Guyane française sont également inclus dans le forfait Free à 19,99 €, toujours dans les mêmes conditions. Quelques jours après, rebelote avec l'Italie.

Une découpe d'annonces dont le trublion est un spécialiste, et qui lui permet certainement d'augmenter sa visibilité C'est d'ailleurs un point intéressant à noter, la récurrence de la communication de Free Mobile ces dernières semaines :
Décembre et janvier ont donc été des mois riches en annonces, l'opérateur aurait-il besoin de recruter des nouveaux abonnés avant son prochain bilan ? Souhaite-t-il simplement occuper le terrain face à ses concurrents qui proposent également des nouveautés, comme SFR avec YouTube illimité en 4G et en 3G faute de couverture suffisante ?

.... Bouygues ne fait pas dans la dentelle : roaming inclus depuis l'Europe et DOM

De son côté, Bouygues Telecom a décidé de prendre le taureau par les cornes en faisant une annonce importante et inédite : le roaming en Europe et dans les DOM sera inclus dans ses nouveaux forfaits Sensation à partir de 29,99 € qui seront disponibles le 24 février prochain. 

Cela ne se fera pas sans contrepartie puisque les forfaits ECO (sans mobile subventionné) seront alors avec un engagement de 12 mois. Sur les forfaits avec un smartphone subventionné, le tarif pourra être revu et corrigé, c'est notamment le cas du Sensation 3 Go qui passera de 34,99 € à 36,99 € par mois. Pour les autres versions (8 Go / 16 Go) il faudra encore patienter. Espérons que le sans engagement sur les forfaits Sensation 4G ne disparaisse pas complètement comme c'est toujours le cas chez Orange.

Comme Free Mobile, ce service est soumis à certaines conditions : il n'est valable que pendant 35 jours par an, ce qui devrait suffire pour certains, y compris ceux qui habitent près de nos frontières qui pourront ainsi se déplacer à l'étranger deux ou trois fois par mois. Il faudra voir comment ils seront prévenus qu'ils approchent de la fin des 35 jours gratuits afin d'éviter de mauvaises surprises sur la facture.

Lors de vos déplacements : Free cumule les jours, Bouygues Telecom les Go de data

Des différences importantes existent tout de même entre Bouygues Telecom et Free Mobile. En effet, le premier propose 35 jours par an pour l'ensemble des destinations (Europe et DOM) avec 3 Go de data qui sont dédiés à cet usage (et donc non décompté du « Fair use »). L'opérateur nous confirme que cette quantité de data est renouvelée tous les mois, vous pouvez donc partir un jour par mois et profiter à chaque fois de 3 Go de data, soit un maximum de 36 Go par an en roaming ce qui est relativement élevé. Aucune ancienneté n'est demandée, mais les nouveaux clients doivent s'engager sur 12 mois minimum. Les anciens pourront, eux, migrer sans obligatoirement se réengager.

Chez Free Mobile, les 35 jours sont valables par « Pass ». Ils sont au nombre de trois : Portugal, Italie et Antilles / Guyane française, soit un maximum de 105 jours par an. Par contre, les 3 Go de data sont décomptés de votre « Fair use » :

Free Mobile pass

Les appels émis depuis et vers l'Europe ne sont pas toujours inclus

Un autre point différencie également Bouygues Telecom de Free Mobile : les appels depuis un pays européen vers les fixes et mobiles du même pays. En effet, Bouygues limite le roaming inclus dans ses forfaits aux communications «depuis l’Europe et les DOM vers la France et les DOM ». Cela signifie donc par exemple qu'un appel de l'Allemagne vers l'Allemagne sera facturé.

Chez Free Mobile par contre, seuls l'Italie et le Portugal sont inclus en roaming en Europe, mais les appels émis depuis un des deux pays, vers les fixes et mobile de ce même pays sont compris dans votre forfait, une différence de taille à ne pas négliger. Nous avons regroupé tout cela dans un tableau récapitulatif :

  Tableau Comparatif roaming janvier 2014

Le roaming en Europe bientôt inclus chez Orange ? Sûrement, mais sous conditions

Lors d'un entretien avec nos confrères de Les Echos, Stéphane Richard, le PDG d'Orange, annonçait : « nous voulons être le premier opérateur à offrir des communications complètement européennes partout où nous sommes présents ». Depuis, il a été doublé par Bouygues Telecom et, pour le moment, aucune offre concrète n'a été dévoilée. Mais comme vous nous l'avez signalé via les commentaires, les prochaines offres auraient déjà fuitées sur internet.

Si l'on en croit le document ci-dessous, les forfaits Origami Play passeraient de 2 Go et 4 Go à 3 Go et 5 Go de data, ce qui reste toujours bien peu comparé à Bouygues Telecom (jusqu'à 16 Go) et Free Mobile (jusqu'à 20 Go) par exemple. Comme Bouygues Telecom, ils permettent de profiter de son forfait lors d'un déplacement en Europe et dans les DOM, mais pour une durée très limitée. En effet, elle varie de 1 Go par an pendant 7 jours par an sur Origami Play 3 Go, à 2 Go et 14 jours seulement sur Origami Play 5 Go.

Pour avoir droit aux appels et aux SMS illimités depuis l'Europe et les DOM, il faudrait passer sur Origami Jet à partir de 69,99 € par mois, contre 29,99 € par mois chez Bouygues Telecom. Bien évidemment, la data est toujours de la partie et vous pouvez profiter d'un maximum de 14 Go par an sur une période de 60 jours. Cela reste loin de Bouygues qui permet jusqu'à 3 Go par mois, soit 36 Go par an, mais sur 35 jours maximum.

Forfait Orange fuite février 2014
  
Notez que la VoIP ne devrait toujours pas être incluse par défaut sur Origami Play et qu'il faudra donc en faire la demande. Comme prévu, les Newsgroups et le P2P ne sont toujours pas autorisés.

Et chez SFR ? Ça arrive « très prochainement »

Comme Orange, SFR n'a pour le moment dévoilé aucune nouvelle offre incluant, au moins en partie, du roaming en Europe. Néanmoins, la marque au carré rouge ne semble pas vouloir réitérer son mutisme comme elle a pu le faire sur la 4G sur RED et prend cette fois-ci les devants. 

En effet, un porte-parole de la société indique à nos confrères de 01 Net que « SFR lancera très prochainement des offres Europe », pour les détails il faudra encore patienter puisque nous n'avons aucune information supplémentaire à l'heure actuelle. Pour rappel, il faut actuellement se contenter de 6h d'appels et de 1 Go de data depuis l’Europe, les DOM et les USA, mais uniquement sur le forfait Carré International Premium à partir de 119,99 € par mois.

Nul doute que les choses devraient bouger dans les jours / semaines qui viennent, que ce soit du côté d'Orange, de SFR ou bien de Free Mobile, sauf si ce dernier continue d'ajouter les destinations une par une. Comme sur le taux de couverture 4G, Bouygues Telecom marque ici des points, reste à voir si cela sera transformé par une hausse du nombre d'abonnements, ce qui n'était pas le cas au troisième trimestre de l'année dernière.

Opter pour un forfait prépayé à l'étranger est plus intéressant dans certains cas

Dans tous les cas, les habitués des déplacements pourraient ne pas toujours y trouver leur compte. En effet, dans certains pays comme les USA, il est toujours assez facile d'utiliser des cartes prépayées qui proposent de la data en illimitée. C'est par exemple le cas d'une offre que nous avons déjà évoquée : celle de T-Mobile qui est proposé à 70 $ par mois en 4G. Si vous avez besoin de moins de 2,5 Go, 60 $ suffiront.

T-Mobile 4G

On se demande dès lors pourquoi les opérateurs ne se contentent pas de nouer des partenariats avec leurs homologues autour de telles offres plutôt que de multiplier les conditions et les forfaits. Ces solutions auront néanmoins l'intérêt d'être moins chères et plus pratiques dans de nombreux cas, surtout pour les clients qui ne veulent pas s'embêter et les frontaliers qui vont parfois faire leurs courses en Allemagne ou au Luxembourg par exemple. Mais l'évolution sur ce sujet n'en est qu'à ses débuts, et 2014 nous promet sans doute de nombreuses sensations fortes.

1 commentaire:

  1. Bonjour, à tous j'offre et partage des codes Free Wifi Code Orange et SFR chaque semaine pour vous connecté a internet dans toutes la france

    Mon site de partage ▄︻̷̿┻̿═━一 http://caribbeansunshine.co/


    Orange Wifi

    RépondreSupprimer