dimanche 23 février 2014

L’Europe à la recherche de sa propre Silicon Valley

A lire sur: http://www.informatiquenews.fr/leurope-la-recherche-de-sa-propre-silicon-valley-9328
le 

Dans l’inconscient collectif, Silicon  Valley est synomyne d’innovation, de technologies et de dynamisme. Ce modèle est-il transposable en Europe ?
Au Forum économique mondial de Davos qui réunit actuellement les puissants de la planète, Nelly Kroes, vice-présidente de la Commission, a lancé une nouvelle initiative– le partenariat Startup Europe – et un nouveau groupe de réflexion – le Forum numérique européen. «L’Europe a besoin de jeunes entreprises prospères et de sociétés mondiales de l’Internet pour redevenir un foyer de croissance dans le monde.» a commenté Nelly Kroes en marge de la conférence de présentation de ce projet.
Les membres fondateurs de ces projets sont: Telefonica, Orange, BBVA, la Banque européenne d’investissement, l’université de Cambridge, IE Business School, l’université Humboldt, le Lisbon Council, Nesta et la fondation Mind the Bridge.
Le partenariat Startup Europe aidera les jeunes entreprises à dépasser leurs limites nationales et acquérir une dimension mondiale. Son secrétariat sera assuré par lafondation Mind the Bridge, association sans but lucratif, et Nesta, fondation britannique pour l’innovation.
Startup Europe est le terme générique pour six initiatives prises au titre de la stratégie numérique de la Commission: l’Accelerator Assembly, l’European Crowdfunding Network, le Web Investors Forum, le Leaders Club, le partenariat Startup Europe.
Le Forum numérique européen est censé permettre aux entrepreneurs de faire entendre leurs voix et d’influer sur les politiques, notamment dans le numérique, secteur visé par cette initiative et dans l’Europe est  particulièrement en retard par rapport aux Etats-Unis.
Il élaborera aussi un index annuel de l’économie numérique permettant de déterminer dans quelle mesure l’Europe est ouverte aux idées nécessaires pour réussir à l’ère numérique. Son secrétariat sera assuré par le Lisbon Council en collaboration avec Nesta.
Question, le modèle de la Silicon Valley  est-il transposable en Europe ? On peut remarquer que la Silicon Valley est avant californienne avant d’être américaine. D’autres régions aux Etats-Unis similaires ont essayé de reproduire le modèle mais avec une réussite nettement moins éclatante. La Route 128 dans la région de Boston avait dans les années 80 été porteuses de grands espoirs mais a décliné ensuite.  Car au final, il faudra que cette SV européenne élise domicile quelque part, dans un des pays ? S’il s’agit de créer une sorte de réseau maillé mais virtuel de mini-Silicon Valleys réparties sur le continent européen, on peut nourrir quelques doutes sur les chances de réussite de cette initiative.
Par ailleurs, est-il possible de décréter que l’on va créer une Silicon Valley européenne ? L’infographie réalisée par Olivier Ezratty, spécialiste de l’économie numérique, donne un éclairage très détaillé sur tous les composantes d’un tel écosystème et sur leurs nécessaires interactions pour assurer son existence et son développement.
24 Silicon Valley 1Infographie  téléchargeable en version PDF imprimable.
Enfin, quand on observe ce qu’est devenu le projet de MIT européen, poussé dans les années 2007-2008 et passé ensuite à la trappe, on peut avoir quelques doutes sur la mise en œuvre de cette nouvelle initiative.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire