samedi 22 octobre 2011

“Cloud bursting”, une crainte et une solution

Posté par Mathieu POUJOL le 14 octobre 2011
Cloud Burst L’informatique en nuage est le segment informatique le plus dynamique et le plus en vogue du moment. Un nombre croissant d’entreprises font reposer des processus de plus en plus importants sur des systèmes en mode “Cloud”, mais que se passe t-il si le système tombe, en particulier en raison de surcharge, ou “Cloud Burst”?


Mathieu PoujolLe “Cloud Burst” -anglicisme plus parlant que “la nuée d’éclatement” comme le propose Google Traduction- est une crainte récurrente des entreprises qui travaillent tout ou en partie sur Internet. Cette crainte s’aiguise lorsque l’entreprise a besoin d’évoluer pour répondre à une hausse rapide de la demande sur leur site web, comme par exemple lors de la flambée des achats en ligne à l’approche de Noël. L’impact en termes de revenus et d’image peut être considérable. C’est d’ailleurs, avec la sécurité, la principale crainte des entreprises connectées.
Quelle est la solution ? Le Cloud Burst bien sûr !
En effet, l’autre sens du Cloud Burst est justement l’idée d’utiliser les ressources du nuage comme une extension des ressources existantes. Les principes du Cloud Computing -la capacité à monter en charge, le provisionnement dynamique, les ressources, à la demande etc…- sont toujours présents, mais ils ne sont utilisés qu’une fois que les ressources au sein du centre de données physique ont été épuisées. C’est donc une combinaison de Cloud Privé et de Cloud Public, qui permet théoriquement de combiner les avantages des deux: une informatique maitrisée, localisée mais qui peut s’adapter à la demande, flexible et à un coût abordable. Comme c’est trop beau pour être vrai, il doit forcement y avoir un truc !
Effectivement, il y en a un, la complexité, qui va fortement impacter la conception, l’intégration et la gestion de tels systèmes de systèmes, en particulier pour les systèmes critiques. Cela revient à faire fonctionner ensemble, d’une manière automatisée, des systèmes informatiques différents qui n’ont pas forcement été conçus pour cela. De plus les travaux qui ne peuvent aller dans le Cloud Public (sécurité, régulation, etc…) ne peuvent toujours pas y aller, donc ne bénéficient pas du “Cloud Burst”.
La solution pourrait être de faire son “Cloud Burst” chez un infogérant. Celui-ci possède des capacités de conseil et de transformation de SI et il peut généralement héberger en mode Cloud Privé. En revanche, il faut y mettre le prix… Et si le “Cloud Burst” est l’un des concepts les plus avancés du Cloud Computing, c’est aussi un des plus difficile à maitriser et à utiliser.

 http://cloud-experience.fr/cloud-bursting-une-crainte-et-une-solution.html?utm_campaign=newsletter&utm_medium=email&utm_source=nlbimensuelle

2 commentaires:

  1. Thanks for sharing this informative article on cloud. You may also refer http://www.s4techno.com/blog/2016/07/03/what-is-cloud-bursting/

    RépondreSupprimer
  2. Thanks for sharing this information. You may also refer http://www.s4techno.com/cloud-email/ for more details.

    RépondreSupprimer