dimanche 1 juin 2014

Une imprimante 3D construite à partir de déchets informatiques

A lire sur: http://blogs.lecho.be/tzine/2014/05/une-imprimante-3d-construite-%C3%A0-partir-de-d%C3%A9chets-informatiques.html
Posté le 15 mai 2014 par Vincent Papaleo
3dNon, la débrouillardise légendaire des Africains ne concerne pas uniquement la mécanique : les technologies de pointe peuvent également être bricolées à partir de matériel de récupération. Un fablab au Togo démontre qu’il est par exemple possible de créer une imprimante 3D avec du matériel provenant d’une décharge.
Nous avons tous en tête ces images honteuses de décharges informatiques qui polluent le sol africain. Si vous vous rendez dans l’une de ces décharges, au Togo, vous tomberez certainement sur Afate, un petit bricoleur de génie qui trouve là tout ce dont il a besoin pour bricoler sa propre imprimante 3D.  Afate travaille sur son projet au sein d’un fablab, un atelier de bricolage numérique participatif.  C’est là qu’il plie, soude et branche les différents éléments de sa future imprimante 3D uniquement en utilisant des déchets informatiques !
Le but ultime d’Afate est d’imprimer de petits objets en plastique difficilement accessibles sur le marché africain. De petits objets imprimés qui, à leur tour, viendront compléter l’une ou l’autre machine récupérée dans la décharge. Une leçon de débrouillardise et d’ingéniosité qui devrait apporter de l’eau au moulin de l’éco-conception.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire