dimanche 16 mars 2014

Big Data : Quand les dirigeants ne savent pas quoi faire de leurs données !

A lire sur: http://www.projeticone.fr/actualites/big-data-quand-les-dirigeants-ne-savent-pas-quoi-faire-de-leurs-donnees-2014-01-27-201800

Big Data
27/01/2014

Big Data : Quand les dirigeants ne savent pas quoi faire de leurs données !

Les responsables d’entreprises sont de plus en plus convaincus de la nécessité de transformer leurs organisations afin d’orienter leurs sociétés vers un axe centré sur les données, afin d’assurer et de développer leurs business.
C’est ce qui ressort d’une étude menée par KPMG Capital (crée par KPMG International). Il ressort que la priorité n’est plus de posséder un maximum de données, mais bien d’en tirer profit. Et c’est là que cela se complique.
La profusion de données pose le problème de l’analyse pertinente. 69% des dirigeants considèrent l’analyse des données comme étant cruciale pour leur business. 56% d’entre eux ont pris des décisions visant à accroitre leurs moyens de collecte et d’analyse de données. 96% d’entre eux concèdent que la majeure partie des données restent inexploitées. 85% d’entre eux affirment que trouver la bonne solution technique est difficile et 75% que les bonnes prises de décisions à l’issue des analyses de leurs données restent un challenge.
Même si ils savent que la collecte et l’analyse des données est cruciale pour le développement de leurs entreprises, les dirigeants n’ont pas suffisamment de recul sur les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.
Ce n’est pas uniquement un problème de collecte de données ou de technologie à intégrer. Il s’agit pour les sociétés d’utiliser rapidement et facilement les données disponibles afin d’apprendre et de comprendre les attentes des clients et ainsi d’apporter des réponses pertinentes.
Le fait que les dirigeants se posent ces questions montrent un changement de mentalité qui sera profitable aux entreprises. Ils ont compris l’aspect indissociable de la business intelligence et du Big Data dans la définition de la stratégie de l’entreprise.
Dans un premier temps les entreprises doivent mettre en place une équipe dédiée aux analyses de données. Le challenge tient au fait qu’il est nécessaire que ces équipes puissent donner de la visibilité aux dirigeants et leur permettre de prendre des décisions sur la base d’éléments concrets et fiables.
Les analyses porteront sur l’ensemble des dimensions internes et externes de l’entreprise :
- Les performances globales de l’entreprise
- Les performances opérationnelles
- Les performances de leurs clients
- Les performances de leurs ventes
Un des chantiers majeurs tient à la nécessité de casser les silos de données pour passer à une vision à 360° de l’entreprise, de son éco-système et de ses clients.
Il n’est pas forcément nécessaire de repartir de zéro et de changer intégralement les systèmes existants de BI. L’intégration de nouveaux outils interconnectés avec le SI actuel peut avoir du sens, sans faire exploser les budgets.
Avant de se lancer dans des projets couteux de BI et de Big Data il faut savoir quels objectifs l’entreprise souhaite atteindre.
D’après une idée de Thor Olavsrud

Aucun commentaire:

Publier un commentaire