mardi 25 mars 2014

Le Japon prévoit pour 2020 une plateforme géante de partage de données sur les véhicules particuliers

A lire sur: http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/75404.htm
Le Ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme japonais a lancé un comité composé d'entreprises d'informatique, d'experts académiques et d'industriels visant à étudier la faisabilité d'un système de partage d'un très gros volume de données. Les membres sont issus du secteur privé comme public, par exemple la Japan Automobile Manufacturers Association. Le comité va identifier les problèmes qui pourraient s'opposer à la mise en place du système dès l'été 2014. Le projet sera soumis au budget fiscal de 2015.

Le gouvernement gère actuellement des informations sur 49 millions de véhicules, incluant les numéros des plaques d'immatriculation, le nombre d'accidents ainsi que les révisions effectuées sur les véhicules. Les fabricants automobiles disposent aussi d'informations sur les véhicules grâce aux systèmes GPS qui équipent les voitures, comme la localisation d'un véhicule ou le nombre de kilomètres parcourus. Les entreprises de maintenance disposent d'historiques des réparations faites sur les véhicules.

L'objectif du Ministère est d'intégrer toutes les informations connues sur tous les véhicules et de les mettre à disposition sur une unique plateforme. L'accès à ces données sera limité aux partenaires du projet et fermé au public. Le gouvernement prévoit de rendre payant l'accès à cette plateforme au secteur privé.
Sources : Japan plots giant platform for vehicle data (Nikkei Asian Review - Anglais - Gratuit) - http://redirectix.bulletins-electroniques.com/p4R4d
Rédacteurs :
Antoine DAVID - adjoint(point)stic(arobase)ambafrance(tiret)jp(point)org

Origine : BE Japon numéro 683 (14/03/2014) - Ambassade de France au Japon / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/75404.htm

Aucun commentaire:

Publier un commentaire