mercredi 26 mars 2014

L’économie numérique en marche Les Français ouverts au cloud

A lire sur: http://www.informatiquenews.fr/leconomie-numerique-en-marche-les-francais-ouverts-au-cloud-11468

le Par 

Un Français sur cinq utilise le cloud pour stocker ou partager sur Internet des documents numériques (photos, vidéos, agenda, documents…). C’est ce qu’indique le dernier baromètre  Syntec Numérique BVA.
Dans cette enquête sur l’évolution de l’économie numérique, ce dernier baromètre s’intéresse principalement au cloud, à  l’utilisation qu’en font les Français et à leur compréhension de ce phénomène. S’ils ne sont que 20 % à en faire une utilisation courante, les Français sont plus nombreux à en avoir identifié les principaux avantages. Ils sont en effet :
- 56% : un accès à ses contenus de n’importe où et à n’importe quel moment
- 42% : une garantie de sécurité si le disque dur ne fonctionne plus
- 40% : un stockage supérieur à celui d’un ordinateur ou d’un disque dur externe
- 40% : une visualisation des données sur tous ses écrans
Si le stockage ou de partage de document se situe le cloud en retrait des pratiques en ligne les plus importantes des Français telles que l’achat (55% des Français), la réalisation des démarches administratives (51%) ou la consultation de portails de réseaux sociaux (45%)… il se situe au même niveau que les communications par Internet (Skype, MSN, 28% des Français), la recherche d’offres d’emploi (25%) ou la TV en ligne (22%).
En ce qui concerne les bénéfices apportés par le cloud, les personnes interrogés mettent au premier plan la possibilité d’accéder à ses contenus de n’importe où et n’importe quand. Et d’ailleurs, ceux qui utilisent le cloud en sont encore plus convaincus : 56% des Français et 74% des utilisateurs de ce type de services.  En deuxième position, le cloud offre pour 4 personnes sur 10 des garanties de sauvegarde, de sécurité en cas de panne de disque dur.
13 syntec1
La sécurité : réalité ou perception
Pour beaucoup de Français, le cloud est synonyme de nomadisme, de stockage et partage. Côté sécurité,
La moitié des Français trouvent que leurs données sont mal protégées dans le cloud. Ce résultat est essentiellement lié à une certaine méconnaissance de ce nouvel environnement, explique le Syntec. Pourtant, les exemples de pertes ou de vols de données personnelles qui ne sont pas si sont rares peuvent générer une certaine inquiétude.
Les Français ont besoin d’être rassurés quant à la confidentialité de leurs données, poursuit le Syntec : un effort de pédagogie doit être fait pour continuer à les convertir au cloud. Convaincus de l’utilité de cette nouvelle pratique, les Français veulent être convaincus que leurs données privées sont protégées sur l’ensemble de leurs terminaux – ordinateur, tablette ou smartphone. Lever cette crainte sera un levier fort pour accompagner les Français vers le Cloud. La pédagogie est sans doute un élément, la pratique et les performances des fournisseurs y contribueront aussi. Sachant que comme dans de nombreux domaines, il y a la réalité et la perception de la réalité.
Concernant la sécurité, cette enquête confirme celle réalisée cette semaine par TNS Sofres pour  l’INRIA selon laquelle les Français sont demandeurs d’information.
13 syntec2

 __________________Méthodologie :
Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet* les 6 et 7 mars 2014.
Echantillon de 1 019 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire