mardi 17 décembre 2013

Des communications mobiles sécurisées

A lire sur: http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/74491.htm
Des chercheurs de l'Université technique de Munich (TUM - Bavière) ont mis en évidence une nouvelle approche de sécurisation des communications mobiles, qui consiste à utiliser parallèlement deux gammes de fréquence pour éviter d'éventuelles interceptions.

Dans les cas courants de communications mobiles civiles, les ondes radio générées sur différents canaux peuvent être interceptées localement avec un équipement relativement modeste, sans qu'il soit nécessaire de se connecter physiquement sur un point du réseau. Le chiffrage des données complique en théorie les interceptions et la possibilité de comprendre un message. Toutefois, face aux capacités croissantes de calcul des ordinateurs, c'est une "course à l'armement" qui s'organise.

Holger Boche et Rafael Schaefer, tous deux du département des technologies de l'information et de la communication de la TUM, ont développé une méthode qui empêche la réception des messages par une personne non souhaitée. La méthode consiste à utiliser simultanément deux canaux, c'est-à-dire deux gammes de fréquence. Chaque canal pris séparément est inutilisable et ne peut pas porter de message. Toutefois l'association des deux gammes provoque un phénomène déjà décrit dans des études portant sur la communication quantique : la "superactivation". Ce phénomène pourrait constituer le support d'une communication mobile sécurisée.

Cette nouvelle technologie n'est toutefois pas applicable dans l'immédiat. Ces recherches ont permis à Rafael Schaefer d'obtenir le prix Johann Philipp Reis (décerné à des chercheurs de moins de 40 ans) de l'Association allemande d'électrotechnique, d'électronique et des technologies de l'information (VDE). L'étude a été financée par le Ministère fédéral de l'Enseignement et de la Recherche (BMBF) et l'Agence allemande de moyens pour la recherche (DFG).
Pour en savoir plus, contacts : Site internet du département "technologies de l'information et de la communication" à la TUM : http://www.lti.ei.tum.de/
Code brève, ADIT : 74491
Sources :"Besser als Verschlüsselung: Neue Methode für mehr Sicherheit in der mobilen Kommunikation", dépêche idw, communiqué de presse de la TUM - 25/11/2013 - http://idw-online.de/pages/en/news563139
Rédacteurs :
Aurélien Filiali, aurelien.filiali@diplomatie.gouv.fr - http://www.science-allemagne.fr
Origine : BE Allemagne numéro 638 (5/12/2013) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/74491.htm

Aucun commentaire:

Publier un commentaire