dimanche 13 avril 2014

L’ARCEP étudie l’usage de la 3G et de la 4G en avion

A lire sur: http://fr.locita.com/featured/larcep-etudie-lusage-de-la-3g-et-de-la-4g-en-avion-125397/#sthash.anz6TnnB.dpbs

©Adrian Pingstone-Wikimedia
L’ARCEP met en consultation publique un projet de décision visant à permettre la fourniture de services 3G et 4G à bord des avions
L’utilisation de fréquences 2G à bord des avions est autorisée dans l’espace aérien français depuis 2008 (1).
Depuis, de nouvelles technologies mobiles se sont développées et ont conduit à une large adoption par le public des services d’internet mobile. Les conditions techniques d’introduction de systèmes 3G et 4G à bord des avions ont ainsi fait l’objet, entre 2011 et 2013, de travaux au niveau européen, en particulier dans le but de protéger le fonctionnement des autres dispositifs électroniques embarqués dans les avions.
A l’issue de ces travaux, la Commission européenne a adopté le 12 novembre 2013 une décision (2) ouvrant la voie à l’utilisation de la 3G et de la 4G dans les avions.
L’ARCEP a mis hier, le 25 mars 2014, en consultation publique un projet de décision visant à autoriser l’utilisation du téléphone mobile en vol dans les avions de ligne.
Cette consultation résulte d’une décision européenne autorisant cet usage à plusieurs conditions. D’abord, l’avion devra avoir franchi une altitude supérieure à 3000 mètres. Ensuite, seuls les système 2G et 4G dans la bande 1800 MHz et le système 3G dans la bande 2100 MHz pourront être utilisés.
Enfin, les utilisateurs ne pourront pas se connecter à un réseau mobile au sol mais à un réseau implémenté directement dans l’avion et valider au niveau de la sécurité pour ne pas interférer avec les systèmes de navigation de l’appareil.
Une autre règle, plus social, et applicable par les compagnie, sera que le portable devra être utilisé en mode silencieux.
Après la décision européenne, en décembre dernier, de lever l’interdiction d’usage des appareils connectés ou électroniques pendant les phase de roulage, de décollage et d’atterrissage, il sera donc désormais possible d’utiliser son téléphone mobile en vol tout en restant connecté au réseau.
Seul hic, comme le réseau devra être propre à l’avion et que les infrastructures à mettre en place coutent très cher pour chaque appareils, les compagnie devrait répercuter ce coût en proposant un service payant. Il faudra donc mettre la main au porte-monnaie pour pouvoir continuer à demander des vies “Candy Crush” à ses amis Facebook !
- See more at: http://fr.locita.com/featured/larcep-etudie-lusage-de-la-3g-et-de-la-4g-en-avion-125397/#sthash.anz6TnnB.dpuf

Aucun commentaire:

Publier un commentaire