vendredi 25 avril 2014

Alljoyn, un langage commun pour l’Internet des objets ?

A lire sur: http://www.itforbusiness.fr/component/k2/item/4766-alljoyn-solution-de-langage-commun-de-l-internet-des-objets

Écrit par   , mercredi, 16 avril 2014 12:16  

Alljoyn, un langage commun pour l’Internet des objets ?© Nmedia - Fotolia.com
Un seul langage commun pour tous les objets connectés, c’est ce qu’ambitionne de mettre en place le consortium AllSeen Alliance.
Créé en décembre dernier, celui-ci compte sur Alljoyn, un projet open source qui permet aux produits, applications et services de communiquer via différents supports, dont le WiFi, une ligne électrique ou Ethernet.
Cette solution permet une interaction entre les objets connectés, quels que soient leurs systèmes d’exploitation ou leurs fabricants. Elle pourrait ainsi amener une réponse à l’Internet des objets, justement assujetti à ce type de contraintes.
Quand cinq objets donnent l’alarme
« On appelle ça l’Internet des objets, mais à l’heure actuelle, ça ressemble plus à des objets parlant chacun de leur côté à leur propre cloud », estime Liat Ben-Zur, d’AllSeen Alliance.
« Le thermostat parle au cloud du thermostat, le réfrigérateur parle au cloud du réfrigérateur... Ce n’est sûrement pas comme cela que l’Internet des objets doit être envisagé », explique cette dirigeante de Qualcomm, qui a participé à la mise au point d’Alljoyn.
Cette solution fonctionne sur la plupart des systèmes d’exploitation, dont Linux, iOS et Windows. Elle permet à tous les objets connectés de communiquer, à condition que leurs fabricants acceptent d’utiliser ce code universel.
Au CES de Las Vegas, en janvier dernier, Qualcomm avait fait une démonstration de l’utilité d’un langage commun en utilisant cinq objets connectés apparemment sans rapport. Ainsi, il avait été disposé dans une chambre un détecteur de fumée, une télévision, des haut-parleurs, une ampoule et une serrure, tous « Alljoyn-compatibles ».
Repérant un départ de feu, le détecteur avait utilisé les haut-parleurs pour sonner l’alarme, déclenchant un clignotement de l’ampoule, destiné aux malentendants, et permettant à la télévision de donner les consignes d’évacuation avant le verrouillage automatique de la porte.
De quoi donner des idées aux décideurs de l’Internet des objets...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire