dimanche 12 janvier 2014

Traitement des données, objectif majeur des vendeurs de BI selon Gartner

A lire sur: http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-traitement-des-donnees-objectif-majeur-des-vendeurs-de-bi-selon-gartner-56007.html

Crédit D.R.
Crédit D.R.
Dans un rapport, le cabinet d'études Gartner estime que, d'ici 2017, la moitié de toutes les implémentations BI seront axées sur le traitement des flux de données machine.
La Business Intelligence et les analytiques resteront toujours des investissements prioritaires pour les DSI, « mais d'ici 2015, les vendeurs de BI vont majoritairement travailler à développer des fonctionnalités permettant une recherche ad hoc dans les données, et moins se focaliser sur la production de rapports », estime Gartner. Au cours des 10 dernières années, le secteur de la BI a prospéré en exploitant « des plates-formes très centrées sur l'IT pour les systèmes d'information à grande échelle », ajoute le consultant. « Globalement, ces plates-formes, très gouvernées et hautement centralisées, ont servi à diffuser des rapports de production IT vers les gestionnaires et les experts en matière de savoir ».

Pourtant, les outils d'analyse et de recherche ad hoc étaient disponibles, mais « ils n'ont jamais été vraiment adoptés par les légions d'analystes, principalement parce qu'un grand nombre les a jugés trop compliqués à utiliser », ajoute le rapport. « À l'heure actuelle, seul 30 % environ des utilisateurs potentiels de décisionnel ont adopté les outils de BI standards présents dans leur entreprise », précise encore le Gartner. « Ces dernières années, la demande en outils de BI plus conviviaux a provoqué l'« ascension fulgurante » de vendeurs comme Tibco, Spotfire et Tableau Software », indique aussi le rapport de Gartner. En conséquence, « la majorité des vendeurs actuels jusque-là centrés sur l'IT va déplacer son investissement. Les nouveaux produits et les plates-formes seront moins axés sur la production de rapports, et davantage sur la recherche dans les données et l'analyse avec une orientation utilisateur plus affirmée », ajoute le rapport.

Plus de concurrence à venir

Les vendeurs de BI et les clients vont également suivre la tendance de « l'Internet des objets », et plus de 50 % des implémentations devraient exploiter « les flux de données d'événements générés par des machines et des applications instrumentées et/ou des personnes » d'ici 2017, selon le cabinet d'études. « Les capteurs et d'autres types d'instruments (par exemple, la surveillance vidéo et sonore, les données de log du système et les journaux d'utilisation, le GPS, la météo) qui forment l'Internet des objets peuvent délivrer une représentation plus directe et plus immédiate sur le comportement d'un objet, d'un système ou d'un individu », explique le rapport.

Gartner prédit également une augmentation de la concurrence entre les vendeurs de plates-formes de BI et les intégrateurs systèmes qui ont créé des applications analytiques spécialisées pour diverses industries et différents processus d'affaires. Les vendeurs de BI « reconnaissent que, pour étendre leur marché au-delà des utilisateurs spécialisés traditionnels, ils doivent offrir une expertise et des applications prêtes à l'emploi en libre-service pour atteindre un plus large éventail d'utilisateurs », a déclaré Gartner. Si bien que le consultant prévoit qu'en 2017 les applications analytiques proposées par les vendeurs et les intégrateurs systèmes seront « équivalentes ».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire