mardi 15 avril 2014

Facebook Connectivity Lab : drones, satellites et lasers pour propager le Web

A lire sur: http://www.clubic.com/internet/facebook/actualite-692660-facebook-connectivity-lab-drones-satellites-lasers-propager-web.html

Facebook a donné le coup d'envoi de son Connectivity Lab, un laboratoire de recherche destiné à développer de nouveaux moyens pour fournir un accès à Internet aux pays en voie de développement. Plusieurs pistes sont envisagées, et les partenariats sont prestigieux.

On savait déjà que Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, désirait développer l'usage des drones pour généraliser l'accès à Internet dans les pays où le Web est une denrée rare. Avec Facebook Connectivity Lab, le champ des perspectives va être étendu. C'est via une mise à jour du site Internet.org que l'initiative vient d'être présentée, en partenariat avec la NASA et l'Observatoire national d'astronomie optique (NOAO).

Facebook drone

Facebook et ses partenaires n'ont pas abandonné l'idée des drones de Titan Aerospace, alimentés à l'énergie solaire pour disposer d'une autonomie quasi-totale durant 5 ans. Mais ce n'est pas tout : dans un message publié sur Facebook, Mark Zuckerberg explique le Connectivity Lab travaille à la construction « de drones, de satellites et de lasers pour offrir Internet à tout le monde ». Un projet d'envergure qui explique pourquoi l'initiative Internet.org s'entoure de partenaires aussi prestigieux.

Dans une vidéo diffusée pour l'occasion, on comprend que l'un des axes de recherche du Connectivity Lab est de connecter des satellites entres eux par le biais de lasers pour offrir une couverture réseau la plus complète possible. Cette dernière serait ensuite relayée sur terre par des drones volant à 20 kilomètres d'altitude.


Timing parfait : Facebook vient de racheter Ascenta, une entreprise d'aérospatial anglaise, pour 20 millions de dollars. 5 employés de l'entreprise rejoignent, de fait, le Facebook Connectivity Lab, pour travailler à la résolution des problèmes techniques de cet ambitieuse initiative.

Mark Zuckerberg ajoute qu'Internet.org a déjà permis à « 3 millions de nouvelles personnes à accéder à Internet », pas à l'aide de drones et de lasers pour le moment, mais grâce à des partenariats avec des opérateurs locaux, notamment aux Philippines et au Paraguay.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire