dimanche 29 septembre 2013

Rapport sur le marché de la sécurité des systèmes d'information

A lire sur:  http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/73984.htm

Le Ministère fédéral de l'économie et de la technologie (BMWi) a publié, début septembre 2013, un rapport sur l'état du marché de la sécurité des systèmes d'information en Allemagne. L'objectif de l'étude, qui suit l'évolution du secteur de 2005 à 2012, a été de cerner l'importance économique du secteur, ses spécificités, et les opportunités se présentant au pays.

L'étude aboutit au résultat suivant : l'économie de la sécurité des systèmes d'information constitue pour l'Allemagne l'une des plus fortes branches d'avenir. Les points forts se situent dans les domaines de la cryptographie, des cartes à puce, des infrastructures à clés publiques, des solutions de haute sécurité (signature numérique notamment).

L'année 2012 montre une production nationale de biens et de services dans le secteur à hauteur de 6,3 milliards d'euros et concernant 9.200 entreprises. En parallèle, des biens ont été importés pour un total de 1,6 milliard d'euros en 2012 tandis que les exportations représentaient 1,2 milliard d'euros. Depuis 2005, le volume de biens sur ce secteur (en tant que somme de la production domestique et des imports) croît de 2,1% par an. Cette évolution montre, selon les auteurs du rapport, la robustesse de la branche face à la crise économique. La valeur de production de l'industrie a augmenté de façon constante pendant toute la période pour atteindre un total de 1,8 milliard d'euros, représentant une augmentation de 38,9% entre 2005 et 2012.

En termes économiques, la sécurité des systèmes d'information représente 9,4% du secteur des TIC. La part des importations représentait en 2012 environ 20% du secteur, donnée à comparer avec la moyenne des TIC, autour de 33%. La demande domestique en produits et services peut donc être satisfaite en grande partie par l'industrie nationale, laquelle est par ailleurs compétitive à l'international. Le volume du marché allemand en produits et services concernant la sécurité des systèmes d'information (représentant la production nationale additionnée de l'import, soustraite de l'export) s'élevait à 6,6 milliards d'euros en 2012. Cela correspond à la "consommation" nationale en services et produits. Les clients sont principalement des industries axées sur la technologie. Le secteur des TIC arrive logiquement en tête avec une part de 20,7%. Viennent ensuite les producteurs de matériel électronique de base, les services de télécommunication et les prestataires financiers.

La main-d'oeuvre employée dans l'industrie de la sécurité informatique est dans le même temps passée d'environ 53.000 salariés ou travailleurs indépendants en 2005 à 63.000 en 2012, représentant une augmentation annuelle moyenne de 2,5%.

Compte tenu des innovations technologiques telles que l'internet des objets, et la mise en réseau croissante des systèmes de règlement et de contrôle industriel, la sécurité informatique restera à moyen terme une filière prometteuse.

Pour en savoir plus, contacts :
- Le rapport complet est à télécharger à l'adresse suivante (en allemand) : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/wnYeK
- Un résumé est disponible à cette adresse (en anglais) : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/hqO7o

Code brève,  ADIT : 73984

Sources : "Deutsche IT-Sicherheitswirtschaft gewinnt an Bedeutung", communiqué de presse du BMWi - 11/09/2013 - http://www.bmwi.de/DE/Presse/pressemitteilungen,did=593814.html

Rédacteurs :  Aurélien Filiali, aurelien.filiali@diplomatie.gouv.fr - http://www.science-allemagne.fr           

Origine : BE Allemagne numéro 627 (19/09/2013) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/73984.htm

Aucun commentaire:

Publier un commentaire